Voici comment la spiruline contenue dans des bassins se retrouve dans votre assiette.

mise en eau du bassin pour ensemenvementIncorporation de la biomasse dans le bassinBassin en cours d'ensemencementtable de récolte remplit entrain de filtrerspiruline presséecàc = 3g - càs = 7gspirulines observées au microscope

Merci à Julien Anselme pour la visite en images et son magnifique travail, http://julienanselme.tumblr.com/

spiruline dans son milieu naturelLes spirulines qui remplissent les bassins de la ferme d'un beau vert ont la forme de filaments spiralées.

Elles portent le nom "Lonar" car elle proviennent à l'état naturelle du lac Lonar, situé dans l'État de Maharashtra en Inde.

Il est le plus grand cratère creusé dans des roches de basalte. Le choc d'un impact météoritique a creusé ce cratère.

L'environnement :

 

Avant de détailler les étapes de production, nous tenons à préciser que la spiruline est produite dans un environnement sain et contient une teneur normalisée de tous ses constituants essentiels.

Cela signifie :

  • à l'abri de toute pollution, sous serre,
  • en respectant les règles d'hygiène alimentaire,
  • sous contrôle bactériologique avant la mise en vente,
  • en respectant les particularités de ses éléments nutritionnels.

 La production :

 

Il y a 3 bassins pour former une production de 420 m².

Les conditions pour que la spiruline se développe :

  • température du milieu entre 20°C et 40°C,
  • milieu de culture alcalin avec un pH basique,
  • bonne concentration,
  • alternance de lumière et d'ombre,
  • brassage du milieu de culture,
  • nourrit de manière minérale.

Les différentes étapes de production et de mise en forme sont réalisées en respectant les règles alimentaires et en effectuant un nettoyage régulier.

SOUS LA SERRE BI-TUNNEL

La récolte :

Chaque bassin a sa table de récolte qui est disposée devant ou sur le côté. Il faut attendre une certaine concentration pour récolter. A partir des bassins, la spiruline et son milieu de culture sont pompés. Ils passent par deux filtrations. L'une, avant d'aller dans la table de récolte. Puis, la spiruline va rester dans la table grâce à un tissu technique à fines mailles. Le filtrat (milieu de culture filtré) retourne dans le bassin après filtration.

Le pressage :

 

La biomasse est pressée. Le pressage est effectué de manière à respecter la spiruline, sans l'écraser afin de ne pas la casser. La spiruline pressée est amenée dans le local technique grâce à des seaux et le plus rapidement possible.

LOCAL DE MISE EN FORME

Mise en forme :

Une fois pressée, la biomasse prend la forme de spaghettis grâce à un poussoir, afin de faciliter le séchage.

Le séchage :

Les spaghettis se déposent sur des claies de séchage. Une fois les clayettes remplies, elles sont installées dans un placard contenant des ventilateurs et un déshumidificateur. Le séchage s'effectue à basse température, à moins de 45°C.

Le conditionnement :

Après séchage, les spaghettis sont mises en paillettes de manière manuelle. Elles sont conditionnées dans des sachets kraft, après le retour de l'analyse microbiologique.

L'hivernage :

En période hivernale, la spiruline se met en latence c'est-à-dire en repos car la température du milieu de culture descend en dessous de 15°C.

Si votre curiosité vous pousse à aller plus loin concernant la connaissance de la spiruline, cliquez ici.