Définition :

La spiruline (arthrospira platensis) est une cyanobactérie spiralée ou ondulée mesurant environ 0,25 mm, qui fait partie des premières formes de vie sur terre. Elle vit en eau douce, dans des lacs alcalins d’origine volcanique. Elle contient trois pigments : le bêta-carotène : orange, la chlorophylle : vert et la phycocyanine : bleu ; qui lui permettent de profiter d’un large spectre lumineux pour réaliser la photosynthèse nécessaire à son développement.

 

Un aliment de l’Antiquité

La spiruline est un être primitif âgée de 3,5 milliards d’année, à l’origine de l’oxygénation de la Terre.

On la trouve dans des lacs d’origine volcanique des pays tropicaux en Afrique, en Asie, en Amérique,… 

Les Aztèques récoltaient la spiruline du lac Texcoco (à Mexico) et la consommaient sous forme de galettes.

Les Mayas la cultivaient également, dans le Yucatan.

Les Kanembous, dans la région du Kanem, au Tchad, récoltent la spiruline à la surface de certains lacs fréquentés par les flamants roses. Une fois séchée en galette (dihé) dans le sable, elle est vendue au marché local ou consommée. La spiruline était également utilisée en cataplasme sur les plaies et durant la grossesse pour aider à l’accouchement.

Vidéo : La spiruline au Tchad, un héritage culturel

 

Ce que contient la spiruline ?

Les fibres sont nécessaires à une bonne digestion.

Le bêta-carotène est surtout un antioxydant et un protecteur de la peau et des yeux.

La phycocyanine est un important stimulant du système immunitaire, antioxydant et anti-inflammatoire.

La chlorophylle aide à l’éliminer les métaux lourds et maintien l’équilibre acide-basique.

La vitamine E freine le vieillissement cellulaire et assure la stabilité des structures cellulaires.

La vitamine B1 participe au bon fonctionnement des systèmes nerveux et musculaire.

La vitamine B2 a un rôle dans la transformation des glucides, lipides et protéines en énergie.

La vitamine B12 effectue la synthèse des neuromédiateurs et protège l’enveloppe des nerfs ; sa carence entraîne l’anémie.

Les enzymes dont la SOD ( Superoxyde Dismutase) qui est un des plus puissants antioxydants utilisés dans la lutte contre les maladies virales.

Les minéraux et autres vitamines dont le fer, le magnésium, le zinc, le calcium,…et la vitamine K sont nécessaires pour la formation et la minéralisation des os, la formation d’hémoglobine. Ce sont une source d’énergie, des anti-inflammatoires, …

Les acides gras essentiels dont le GLA (Acide Gamma-Linolénique) sont indispensables à la solidité des membranes cellulaires nerveuses et cérébrales, la perméabilité intestinale et au niveau immunitaire notamment pour lutter contre les phénomènes inflammatoires. Le GLA est contenu dans un peu d’aliments : le lait maternel, l’huile d’onagre, la bourrache, le pépin de cassis, le chanvre et la spiruline.

 

Source : Dr Jean DUPIRE

 

Tout, vous saurez tout sur la culture de la spiruline en cliquant ici